Culture

mardi, 16 juin 2015 12:35

Des floralies timides mais prometteuses…

Après un trop long silence de 27 ans  environ,  « Les floralies de la Martinique » reviennent du 17 au 21 juin. A cette occasion, le Parc des floralies des Trois ilets fait peau neuve pour redevenir l’écrin de la quatrième édition qui gagnerait en notoriété si la constance des élus se perpétuait…

Le Parc des Floralies du domaine de la Pagerie, patrimoine  historique et hautement touristique, prédispose la Martinique  à l’accueil de cet événement horticole, qui demeure malgré tout, un rendez-vous  prestigieux en terme de retombées dès lors que le talent et l’originalité des participants sont mis en exergue.

Les organisateurs de cette édition sont à notre avis,  trop timides, trop timorés, pour que cette manifestation déploient les larges feuilles du succès …  « Les Floralies Internationales de la Martinique » sont pourtant, pour ce département au destin statutaire incertain,  un vrai challenge qui ne manque pas d’audace, quand on apprécie le programme, la qualité des intervenants, et le nombre de pays de la Caraïbe participants.
Mais, surtout elle trouve sa source dans cette volonté  affichée, celle de  construire avec la Caraïbe de nouvelles routes d’échanges économiques, structurels, et  culturels.

Assistons- nous, enfin à la pose des premières pierres du  grand marché caribéen ?
Seul l’avenir nous le dira. « Caribbean Bouquet » est donc le nom de ce mystérieux programme qu’aucun élu ne veut porter clairement. Comme une patate chaude qu’on se refile, de peur de se cloquer la paume des mains,  parce que contraint par une présence médiatique réglementée par le CSA qui veille à juste titre à l’équilibre des temps de paroles ?

 … D’aucun dira  que la proximité des élections amoindrie la promotion d’une tel événement après près de 27 ans d’absence… Il aurait mieux valu reporter, que de faire piètre figure…

En effet, en optant pour la fédération de plusieurs pays caribéens autour de ce grand projet « Caribbean Bouquet » soutenu et financé  par le dispositif INTERREG IV CARAIBES, ils ont parié sur une Martinique « dévoreuse d’avenir » et une Caraïbe ambitieuse,compétitive  et surtout prometteuse ! 
Ces floralies  devraient donc contribuer  à  une réelle structuration de la filière horticole caribéenne en lui offrant un positionnement d’exception.

La Martinique devrait ainsi prendre toute sa place dans la Caraïbe face au marché mondial. Parce que les possibilités qu’offre l’addition des potentiels caribéens sont désormais une réalité.
La structuration de cette filière horticole est sans aucun doute, la préfiguration des nouveaux développements pour nos économies.

Les Trois-Ilets seront ainsi, l’espace de quelques jours, le centre gravitationnel de  la Caraïbe, car ils accueilleront plus de 10 pays du bassin caribéen, plus de 20 000 visiteurs sont attendus.

Longtemps, nous avons espéré pouvoir ouvrir les frontières de nos Départements Français d’Amérique bien seuls dans cet environnement caribéen. Ce « Caribbean Bouquet » serait donc une vraie opportunité  d’ouverture  « aux mondes » qui nous entourent …

Avec ce concept innovant, "Caribbean Bouquet" aujourd’hui, tout devient possible, de plus des mentalités évoluent et les lignes bougent considérablement. Quel dommage que  le positionnement de la Martinique soit amoindri en ces temps, peut être « circonstanciés « de pré-campagne électorale… ?

Malgré tout, du 17  au 21 juin  la commune des Trois Ilets,  sera la plus belle vitrine de la Martinique.



Retrouvez le programme* sur www.caribbeanbouquet.mq ou sur Facebook.

Outremerlemag couvrira pour vous l’événement.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Sargasses Express Tour

Publié le: juin 14, 2018

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher