Société

mardi, 31 mars 2015 08:47

La (bonne) nutrition en Pays Créole

Ce n'est un secret pour personne, se nourrir, et principalement bien se nourrir, est devenu à la fois un enjeu de santé publique et un problème de société. Dans nos cultures créoles, où le repas est traditionnellement un vecteur de rassemblement et de partage, l'accélération du rythme de vie, couplé à l'ouverture des marchés (qui a comme conséquence l'envolée des prix des denrées locales) a désormais comme effet la pauvreté nutritionnelle de nos repas locaux et son corollaire, la richesse en sucres et en gras.

C'est dans ce contexte que Nutricréole, association « pour la Santé et la Diététique en Pays Créole», a été fondée à Paris en janvier 2000 à l’initiative de sa présidente, le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste originaire de la Martinique. Partant du constat que les populations Créoles de la Caraïbe sont plus enclines à développer certaines pathologies, (diabète, hypertension artérielle, maladies cardio vasculaires, obésité) la vocation première de Nutricréole est "d’apporter des notions simples d’équilibre physique et alimentaire, dans la défense du patrimoine culinaire" de nos régions.
 
Ces "notions simples" passent par la connaissance et l’utilisation des produits de nos terroirs en les réactualisant, en les métissant avec d'autres cuisines, afin de s'en réapproprier les qualités nutritionnelles et curatives.

L'engouement du public pour les valeurs défendues par Nutricréole (le nombre de participants au fil de leurs trois derniers colloques et le nombre sans cesse croissant de "like" sur leur page) est significatif d'une volonté de retour à la tradition, culinaire mais également curative, et d'une meilleure connaissance des richesses de nos jardins, (comme l'a prouvé le récent succès à la Martinique du livre de Gérald Veyssière "Fruits et légumes de la Martinique)

Grâce à un "collège d’experts", les informations diffusées par Nutricréole, (devenue « Santé et alimentation du monde »), sont à la fois scientifiques et ludiques (comment cuisiner le poisson-lion ou encore quels sont les bienfaits du fruit-à-pain) et permettent une rééducation alimentaire dans nos pays où on confond "légumes" et féculents. Mieux encore, Nutricréole nous explique que, contrairement aux idées reçues, notre alimentation traditionnelle, à condition bien sûr d'être équilibrée en fonction de notre physiologie, peut être source de bien-être, voire nous aider à perdre du poids !

Bref, en ces temps d'incertitude alimentaire, Nutricréole se pose comme une sorte de manuel des bonnes pratiques !

En savoir plus :
http://www.nutricreole.org/

http://www.wat.tv/video/colloque-nutricreole-sante-5dg1d_2irwv_.html

Les ouvrages du Dr MA SEJEAN
“Mince ! Un régime créole”  éditions Josette Lyon
"La diététique créole : Positiver, bouger et bien manger"

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher