mardi, 22 juillet 2014 05:09

L’EVENEMENT DES GRANDES VACANCES : « Super Combo Nouvo, le retour ! »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis les années 70 Super Combo a fait danser toutes les générations avec son titre célèbre « Mwin domi dewo, mwin domi an twou a métro »…. Ce morceau a retracé avec un certain humour la réalité des ultramarins qui déchantaient déçus de la vie parisienne… Les difficultés des Antillais à Paris étaient pour la première fois, révélées au grand jour et le rêve de la « Métropole idéale » se brisait tout à coup. C’est bien ce tube, qui a mis « un coup de frein » significatif, à cet exode qui décimait nos territoires. Depuis, ceux qui partaient encore, étaient mieux préparés au froid et à la rigueur de la vie en France hexagonale…
C’est toujours avec la même ferveur que cette formation musicale joue son rôle d’aiguillon des consciences. Elle continue à véhiculer des messages profonds qui interpellent chacun dans son rôle et sa mission dans la société…


Super Combo est un orchestre originaire de Pointe-Noire, commune de Basse-Terre en Guadeloupe. Il a été fondé fin des années soixante (1968) à la suite de la dissolution de l’orchestre « Petite Jeunesse » créé par trois frères originaires de la section d’Acomat, Saint-Honoré, Cyprien et Corentin DESPLAN.

Le groupe doit sa création à Dany DESPLAN aidé de ses cousins, Georges DESPLAN (batteur), Roger DESPLAN (guitariste), Claude DESPLAN (chanteur) et Fred DESPLAN (percussionniste, chanteur).

Pour former le nouvel orchestre, Dany récupère les instruments de l’ex «Petite Jeunesse » qui se trouvaient au domicile de Saint-Honoré, avec l’accord de ce dernier, et les transfère à la salle de cinéma de Pointe-Noire, gérée par monsieur Henry PERRIER LATOUR, qui deviendra le manager et le financier pour l’achat des instruments.

Ils attribueront à la formation différents noms, tels que « le rythme noir », « la bande del paso » toujours en référence à des titres de films projetés dans la salle de cinéma.

C’est en se rendant au domicile de son cousin, Claude DESPLAN, qu’il voit l’inscription « Super Combo » écrite à la craie jaune, sur la façade de la maison, par Georges DESPLAN, (le batteur du groupe), qu’il trouve le nom de la formation.

Vient rejoindre le groupe, Elie BIANEY (trompettiste), José MICHERE (pianiste) remplacé par la suite par Michel MONROSE ainsi qu’Astasie PHILOGÈNE et Georges PLONQUITE (qui y font un bref passage).

Le groupe était composé alors de quatorze musiciens dont douze DESPLAN.

En 1971, il enregistre pour la première fois un disque 45 tours (production Henri DEBS) deux titres signés par sur Raphaël ZACHILLE, « mayé bon mayé pa bon», une cadence rempa et « jalousie cé fanmi a socié » une biguine.

Avec ce premier disque, le super combo se fait connaître d’un grand nombre et les enregistrements s’enchaînent, de 1971 à 1989 sous les labels :

- Production Henri DEBS (producteur guadeloupéen)
- Aux Ondes, production Raymond CÉLINI (producteur guadeloupéen)
- la voix du globe (producteur algérien SOULEYMANE)
- Soul Poster
- Henri DEBS West Indies.


1973, Le groupe enchaîne les succès avec des titres «O la ça soti, Pingouin » sur un rythme appelé « pingouin » (la danse du pingouin était très à la mode), « Coq la chanté cocorico » titre écrit par Raphaël ZACHILLE et chanté par Claude DESPLAN, à la demande des supporters de l’équipe de football de Basse-Terre « La Gauloise », premier grand succès qui permet au groupe d’accéder à la notoriété.

1974, le Super Combo enregistre son premier 33 tours « Boum Vacances », chez « Aux Ondes » production Raymond CÉLINI. Chansons pour la plupart écrites en espagnol enregistrées avec des rythmes de cadence rempa, boléro, guaguanco, biguine, slow et calypso.

Au cours de la même année Henri DEBS sort un 33 tours, avec deux titres de Super Combo dont « pa malpalé les musiciens » chanté par Claude DESPLAN.

1975, le groupe Super Combo enregistre pour la première fois, un disque 33 tours chez Henri DEBS, dont sept titres signés Elie BIANEY.
Le titre « Moin domi dérho » connu un énorme succès.

Super Combo se présente avec treize musiciens, neuf cuivres (six saxophones ténors, trois saxophones alto), trois orgues, deux pianos et un violon.

Super combo, c’est quarante-six ans d’histoire, de musique qui a fait vibrer la caraïbe ainsi que l’hexagone. (C’est la cadence rempa, le boléro, le guaguanco, la biguine, le slow, latine, compa, zouk).

A l’initiative de Fred DESPLAN, Claude DESPLAN, Dany DESPLAN, Georges DESPLAN, Frank CURIER, le groupe revient pour le début des vacances avec un nouveau concept LE SUPER COMBO NOUVO, avec un single zouk composé de deux titres.


Le premier titre « ETWAL WOULE SI YO » est un clin d’oeil à l’équipe de Basket de « l’étoile de l’ouest » de Pointe-Noire, championne des Antilles et de la Guyane trois années consécutives. Equipe qui s’associe au groupe pour transmettre des messages en direction des jeunes.

Le second « TOLEWANS » est un appel aux rapprochements des peuples, à l’unification des talents.



Vous trouverez le single dans les bacs en Guadeloupe, Martinique, Guyane, France et en streaming sur le site internet www.supercombo.fr à compter du 21 Juillet 2014.
Les suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/supercombonouvo/timeline,
Twiter et Instagram.

CONTACT PRESSE :
SARL DESLAM : 0690 32 87 78
Production :DESLAM Production
Chant : Claude et Fred DESPLAN
Agence de Communication K2Com : Chantal SARKIS
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 6648 fois Dernière modification le mardi, 17 février 2015 13:48

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rechercher