Femmes
d'Outre-Mer

vendredi, 04 juillet 2014 08:21

Catherine CADROT: Une femme directeur d'hôtel

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Comme une mauvaise nouvelle, votre départ précité de la Maison de la Martinique a surpris plus d'un. Vous qui ne faites jamais de bruit, vous êtes arrivée sur la pointe des pieds dans une institution CMT que vous avez rebaptisé Maison de la Martinique.
Sous votre impulsion, les savoirs se confrontaient pour proposer au monde socio-économique parisien un vivier de talents issus des Outre-Mer... Nous avons suivi l'évolution de la Maison de la Martinique et, subitement plus de Catherine ! Les interrogations sont allées bon train et, nous vous retrouvons radieuse à la tête du plus bel et ancien hôtel de la Guadeloupe.


 
1-) Outremerlemag : Catherine Cadrot on vous retrouve en Guadeloupe  à la tête du  premier Hôtel de qualité de la Guadeloupe. Outremerlemag a profité de votre soutien et de vos encouragements à  l'initiative ultramarine lorsque vous gériez la Maison de la Martinique à Paris. Retour aux Sources ? Nouveau Challenge ? Racontez-nous ...

Catherine Cadrot : Il s’agit de poursuivre mon objectif sur l‘importance de faire connaitre notre potentiel aux autres et de toujours participer à la mise en place de projet riche pour nos îles. La direction à la Maison de Martinique m’a apporté beaucoup de bonheur. J’ai pu cerner les attentes de la « communauté », à Paris et dans l’Hexagone.

C’est une expérience à renouveler  et à poursuivre avec des moyens humains et financiers plus conséquents. C’est d’ailleurs, à cette occasion que j’ai pu accompagner Outremer le Mag en mettant à votre disposition le soutien logistique dont vous aviez besoin pour vos conférences de rédaction. La Maison de la Martinique à Paris est dédié aux initiatives des Martiniquais et de tous les ultramarins.

Ma décision de repartir était surtout motivée par le désir de participer à la création d’un nouveau groupe hôtelier. Ma passion c’est de prouver que nous sommes en mesure de développer un tourisme  identitaire et authentique.
Après avoir vu et échangé avec les marchés extérieurs, j’ai acquis une expérience complémentaire et solide qui me permet de mieux vendre la destination.
 
2-) Outremerlemag : Une femme Directrice d'hôtel, votre expérience dans le monde du tourisme en Outre-Mer vous prédisposait à ce poste ? Milieu compliqué doublé d'un contexte touristique difficile en terme d'économie, qu'allez-vous pouvoir offrir à vos publics pour singulariser votre offre commerciale?

Catherine Cadrot : Il s’agit de poursuivre une activité de haut de gamme et de qualité. L’auberge de la Vieille Tour, jouit d’une bonne réputation. Elle accueille régulière une clientèle d’affaires à laquelle nous offrons un service attentionné. L’Auberge de la Vieille Tour se doit de  devenir un centre de rencontres économiques.

J’ai la conviction que notre établissement avec sa situation et sa discrétion peut attirer des décideurs et chefs d’entreprises pour échanger sur l’avenir économique, social, sportif  et culturel de la Guadeloupe. Nous mettons tout en œuvre pour faire plaisir à nos clients. La satisfaction du client est notre première préoccupation.

La conjoncture est difficile certes, mais nous prévoyons de  rénover notre établissement  car  nous savons que ce secteur économique malgré la concurrence des iles voisines, est important pour le  développement économique de l’ile. Etre à la Direction de cet établissement, fleuron de la Guadeloupe, est bien sûr, une fierté, mais l’objectif est de réussir ma mission.


3-) Outremerlemag : Présentez à nos lecteurs ce magnifique Hôtel : L'Auberge de la Vieille Tour ...

Catherine Cadrot : Située à quelques mètres du centre ville du Gosier face à l’ilet du Gosier, l’Auberge de la Vieille Tour datant de 1957 est un établissement de caractère et authentique. Sa décoration  raffinée autour d’un ancien moulin invite à la détente et la quiétude. 104 chambres spacieuses avec vue mer ainsi que plusieurs salons de réunion et de réception vous accueillent pour vos séjours, séminaires et banquets. Le restaurant semi gastronomique propose des plats métissés  à déguster midi et soir après avoir savouré un excellent cocktail maison au bar panoramique. A la Plage ou à la piscine vous profiterez de la douceur de l’ile. C’est une escale antillaise appréciée pour sa discrétion et sa tranquillité.



4-) Outremerlemag : Apparemment votre valise est légère, vous pouvez du jour au lendemain partir  et relever de nouveaux challenges ? Qu'est ce qui vous fait bouger l'aventure ou le défi ?

Catherine Cadrot : Ce qui me fait bouger c’est tout d’abord mon intérêt pour des projets visant à faire découvrir notre patrimoine. Je suis fière d’être Antillaise et j’aspire à mieux nous faire connaître. Le tourisme est un excellent moyen. Chaque projet me nourrit et m’apporte une vraie sérénité et une satisfaction. J’aime rencontrer l’autre et surtout partager, donc je suis une femme de défi, une femme engagée.



5-) Outremerlemag : Paris vous manque t-il ?

Catherine Cadrot : J’ai vécu toute ma jeunesse à Paris et, grâce à Paris, j’ai appris à vivre avec la culture des autres. Je reviens à Paris régulièrement pour apprécier les charmes et atouts d’une grande ville touristique et bien sûr économique. Je reste en contact avec l’actualité mais c’est bon de travailler chez soi.


6-) Outremerlemag : Comment gérez-vous l'offre touristique avec l'épidémie du Chikungugnia qui frappe les Antilles ?

Catherine Cadrot : Pour l’instant, nous  rassurerons nos clients et faisons de  la prévention.  Mais nous ne sommes pas les seules îles à être touchées donc essayons d’en parler avec pondération et faisons confiance aux institutions en charge de traiter cette maladie. Soyons aussi citoyen en protégeant notre nature et son écosystème.


7-) Outremerlemag : Pour finir quel est votre secret pour rester aussi confiante et aimante des Antilles ?

Catherine Cadrot : L’amour ! Aimer son île, aimer les autres, vivre sa passion et être à l’écoute. Les Antilles sont des îles riches avec une histoire, une nature abondante, et des hommes de toutes origines… Alors comment ne pas y croire, il suffit d’aimer cet environnement et d’en être fier, vous découvrirez  ainsi le bonheur d’y vivre et vous saurez le faire apprécier des autres !

Lu 17185 fois Dernière modification le mercredi, 18 février 2015 21:19
Plus dans cette catégorie : Manzèl Flowa »

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher