Femmes
d'Outre-Mer

lundi, 19 mai 2014 07:50

Alix Huyghues-Beaufond disponible pour une nouvelle vie en politique autrement

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Outremerlemag est un webzine qui met en avant les potentiels des ultramarins où qu’ils se trouvent sur le territoire national.


Alix Huyghues-Beaufond est  membre du conseil d’administration  de l’UDE MEDEF Guadeloupe, Présidente de la section encadrement du Tribunal des Prud’hommes de PAP, Présidente de l’IPR POLE EMPLOI. Elle participe dans  bien d’autres implications patronales. Actuellement Conseillère Municipale  et Conseillère Communautaire de Sainte-Anne suite aux récentes élections municipales de 2014. Elle est   une femme active qui participe aux destinées de la Guadeloupe, sans faire trop de bruit, mais tout en efficacité et en projet.  Un petit coup de projecteur sur cette femme épanoui,  Alix Huyghues Beaufond, pour démontrer une fois de plus que l’Outre-mer a du talent !

Outremerlemag : Racontez nous votre parcours, vos motivations,  de la formation professionnelle au Tribunal des prud’hommes en passant par la présidence et la vice présidence des organismes paritaires et associations clés de la Guadeloupe.
Alix Huyghues-Beaufond : Effectivement je suis d’abord une socio-professionnelle militante, aujourd’hui à la retraite mais je demeure toujours très active dans la défense de l’intérêt général.
Quand bien même que ma carrière est derrière moi, mais est-ce une raison de rester passive vis-à-vis des difficultés que rencontre notre territoire ? Non bien au contraire, je continue mon combat en portant ma pierre,  puisque riche d’expériences diverses que je peux mettre au service de notre population.

Outremerlemag : AHB, Vous êtes une des pionnières de la formation professionnelle en Guadeloupe,  pourtant la Guadeloupe accuse un déficit dans l’offre de la formation  professionnelle, expliquez nous ce qui ne marche pas dans cette filière et ce qui faudrait y faire pour mettre en adéquation l’offre et la demande dans le département de la Guadeloupe.
Alix Huyghues-Beaufond : Diplômée en Ingénierie de Formation, j’ai réalisé une bonne partie de ma carrière dans le secteur de la formation professionnelle en Guadeloupe et à l’extérieur. En effet,  j’ai dirigé plusieurs centres  privés de formation et formé différents publics (cadres, publics en grande difficultés, demandeur d’emploi …)
La formation professionnelle est un véritable secteur professionnel qui a pour vocation non seulement d’acquérir un savoir, un savoir-faire, savoir être et un savoir-faire, faire, est aussi un vecteur du lien social. C’est un véritable métier, assujetti à une convention collective,  qui doit être dirigé par des professionnels formés aux méthodes et outils de ce secteur.
Qu’est ce qui ne marche pas ? C’est dommage que, le secteur privé de formation ait été décimé en Guadeloupe pour faire place au secteur public,  qui n’a pas la même réactivité que le privé. Notre vocation première est de répondre rapidement à la demande.  Comment les centres publics peuvent-ils être réactifs en fermant leurs établissements pendant les vacances scolaires ? Comment peuvent-ils s’adapter rapidement aux besoins des entreprises pour satisfaire leur demande ? Il y a une véritable réflexion à mener pour rendre plus efficace et moins couteuse,  la formation professionnelle en Guadeloupe.

Outremerlemag: Vous avez récemment accueilli le Vice président du Medef  en  Guadeloupe, quel est le bilan de cette visite. Pourriez vous nous faire part  des propositions du Medef Guadeloupe  dans  cadre du  pacte de responsabilité des entreprises Guadeloupéennes ?
Alix Huyghues-Beaufond : Le conseil d’administration de l’UDE MEDEF a travaillé sur une motion pour maintenir, développer et créer des emplois en Guadeloupe, cette motion a été transmise au gouvernement. Nos propositions s’inscrivent dans une démarche constructive pour le développement économique de notre territoire tenant compte :
-Des contraintes structurelles de nos entreprises
-De la nécessité de maintenir le volume d’aide actuellement disponible tant du point de vue social que fiscal et surtout, de la nécessité de travailler en prospective eu égard au PO 2014-2020

Outremerlemag : Vous avez été deuxième sur la liste de Christian Baptiste,  vous êtes donc l’ artisan de la défaite d’Aldo Blaise Ancien Maire Ump de Sainte-Anne. Expliquez-nous votre démarche. A Outremerlemag nous sommes surpris de vous voir aussi peu récompensée, vous n’êtes pas adjointe, ni vice présidente de la Communauté de commune, malgré un positionnement confortable sur la liste… Une  nouvelle trahison qui vous rend votre liberté ? Quels sont vos projets politiques maintenant que vous  avez démontré ce dont vous êtes capable ?
Alix Huyghues-Beaufond : Comme je vous l’ai dit, je demeure d’abord une socio-professionnelle, je n’ai aucune gêne à travailler avec des politiques de droite comme de gauche. Ma motivation c’est l’intérêt général. Toutefois, vous n’êtes pas les seules à être surprise et de considérer qu’il y a une trahison politique. Monsieur Christian BAPTISTE a fait son choix sans respecter la parole donnée concernant la communauté des communes,  il m’a clairement dit qu’il assumait  son engagement non tenu à mon égard, et à l’égard de tous ceux qui m’ont fait confiance, «tout en reconnaissant mes compétences pour faire avancer aussi bien la commune que la communauté des communes. Je n’ai aucune velléité ni pécuniaire, ni de pouvoir ou autres, il faut faire avancer la Guadeloupe, c’est bien cela ma priorité.

Outremerlemag : Est-il facile de concilier la vie professionnelle, la vie de femme  et la politique ?
Alix Huyghues-Beaufond : Je suis très à l’aise puisqu’à la retraite depuis bientôt un an, j’ai eu une grande satisfaction de m’épanouir pendant toute ma carrière, j’ai vraiment réalisé ce que je voulais, tout en consacrant du temps à mes enfants et petits-enfants. Mon époux est charmant et a beaucoup contribué et contribue encore à cette réussite, familiale et professionnelle. Tout est une question d’organisation. Aujourd’hui je n’ai plus personne à charge, je peux me consacrer à mes passions, et mettre mon temps libre au service de la population.

Outremerlemag : Selon vous que faut-il faire pour que les citoyens comprennent mieux les enjeux majeurs des européennes du 25 mai prochain ?
Alix Huyghues-Beaufond : Ces élections européennes sont une nébuleuse pour la population, pourtant c’est un vrai moment de démocratie. Les parties peuvent s’exprimer librement et nous avons très large choix. Il y a un travail pédagogique à faire sur le terrain mais aussi envisager une réorganisation des élections européennes en Europe en général et pour l’outre-mer en particulier

Outremerlemag :  Vous appelez à voter pour quelle liste PS , GUSR EELV ou UMP conduite par Laurent Bernier ? Pourquoi ?
Alix Huyghues-Beaufond : J’ai ma petite idée mais je vote à bulletin secret.

Lu 8288 fois

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher