Femmes
d'Outre-Mer

vendredi, 11 avril 2014 09:38

La Guadeloupe a du talent ! Valérie Commin nommée Sous-Préfète de Lesparre dans le Médoc

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Outremerlemag : Valérie Commin, à 38 ans après un parcours solide vous avez été nommée dans le JO du 14 février Sous-Préfète de Lesparre dans le Médoc. C'est avec fierté que toute la Guadeloupe  et plus largement que les originaires des Outremer ont accueilli votre nomination, faisons connaissance, racontez nous votre parcours qui êtes vous ? :


 
Valérie Commin : Je suis née à Villepinte (93) il y a 38 ans. C’est un département que je connais peu puisque ma famille est rentrée en Guadeloupe alors que j’avais 1an et demi. J’ai effectué toute ma scolarité en Guadeloupe jusqu’au baccalauréat. J’ai débuté mes études universitaires à Toulouse pour les terminer à Fouillole. J’ai ensuite choisi de m’orienter vers la fonction publique en passant le concours des IRA en 1999. J’ai ensuite travaillé pendant 12 ans dans trois ministères différents (Défense, Outre-Mer, Emploi). Ensuite j’ai voulu être davantage au contact du terrain tout en continuant à progresser. J’ai donc passé le concours d’Administrateur Territorial ou j’ai été reçue en 2011.

En fait, j’ai essayé de progresser et de découvrir de nouveaux horizons à chaque fois que j’en avais l’occasion



Outremerlemag : Voilà 10 ans nous vous avions croisé au Ministère de l'Outremer qu'avez vous retenu de cette période ?

Valérie Commin : J’ai exercé mes missions pendant 6 ans et demi au Ministère de l’Outre-Mer et j’en conserve un très chaleureux souvenir. Je crois d’ailleurs, à l’exclusion de ce que je vis aujourd’hui,  qu’il s’agit de la période la plus importante et la plus enrichissante de mon parcours professionnel.  Au sein de ce ministère à taille humaine, j’ai eu l’opportunité d’exercer des missions qui ne relèvent généralement pas d’un attaché d’administration centrale et effectué des rencontres très enrichissantes. J’ai d’ailleurs découvert à cette période là, de façon théorique bien sûr, les missions de terrain d’un Sous-Préfet et d’un Préfet puisque la quasi-totalité de mes supérieurs hiérarchiques étaient issus du corps préfectoral.


Outremerlemag : Vous venez de passer plusieurs mois comme Directrice des Assemblées du Conseil Régional de la Guadeloupe, que retenez-vous de cette période ?

L’envie de retourner au pays a toujours été très forte dès mon admission au concours d’entrée aux IRA. Lorsque l’opportunité s’est présentée en septembre 2012 je n’y ai pas résisté. Cette expérience m’a permis de rencontrer les acteurs locaux que je ne connaissais pas et de découvrir ce qu’est le travail en collectivité territoriale. Je conserve un excellent souvenir de ma collaboration avec l’ancienne Présidente de région, Josette BOREL-LINCERTIN, pour qui je conserve une profonde affection.



Outremerlemag : Vos origines, ont elles été un obstacle pour accéder à votre formation et actuelle fonction ?

Valérie Commin : S’agissant de mes fonctions actuelles très clairement non. Pour le reste de mon parcours, je ne le sais pas et je refuse d’y croire. Toutefois,  je mentirai en vous disant que je n’ai pas eu l’occasion durant mon parcours de me poser de vraies questions.
Ce que j’ai choisi de retenir et que je pratique au quotidien c’est que le travail, l’effort, l’engagement et la loyauté finissent toujours par payer.




Outremerlemag : Cela fait un mois et demi que vous avez pris vos nouvelles fonctions dans une région de France éloignée de la Capitale. Quel accueil vous a-t-on réservé ?

Valérie Commin : Un accueil bienveillant et très chaleureux ce qui a facilité mes premiers pas dans le Médoc. Je n’arrivais pas non plus dans un département qui m’était totalement inconnu puisque j’ai eu l’occasion de découvrir Mérignac et Bordeaux à l’occasion de stages  lors de ma formation à l’institut national des études territoriales.
Je découvre avec plaisir chaque jour les différents aspects et enjeux de la presqu’île médocaine. Je m’attache aujourd’hui à m’investir pleinement dans les tâches qui sont les miennes.

Outremerlemag : Quels sont vos futurs projets ?

Valérie Commin : Dans l’immédiat mon seul projet est de donner le meilleur de moi-même sur ce poste que j’occupe depuis un peu plus d’un mois. De continuer à découvrir et à m’enrichir,

Outremerlemag :  Question de femme : une vie de femme est-elle compatible avec une carrière de haut fonctionnaire compte tenu des obligations et des responsabilités ...?

Valérie Commin : Je crois même que c’est une question d’équilibre. Il faut bien-sûr trouver un subtil équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle et mettre en place une habile organisation. Rien n’est facile mais rien n’est impossible.


Lu 7648 fois Dernière modification le vendredi, 11 avril 2014 12:42
Plus dans cette catégorie : « Etham a disparu EROTIK de Kindya Lachoua »

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher