Société

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 176

samedi, 13 juin 2015 14:15

Le président de l’Agence du service civique en Guadeloupe

François Chérèque vient de passer deux jours en Guadeloupe, afin de faire le point et de valoriser les nombreuses initiatives locales en la matière sur l’archipel, ainsi que d’impulser de nouveaux partenariats.

Le service civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme. Indemnisé 573 euros net par mois, il peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées...), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l'étranger, pour une mission d'au moins 24 heures par semaine. Un engagement de service civique est compatible avec une poursuite d'études ou un emploi à temps partiel.

On retient surtout de cette visite de François Chérèque, ce temps fort qu'a été cette matinée passée sur le campus du Camp Jacob, à Saint-Claude, le temps de procéder à la signature de la convention conseil régional/ Service civique, laquelle vise à aider au financement du permis de conduire pour les jeunes du service civique afin de faciliter leurs démarches d’insertion professionnelle.

DE NOMBREUSES VISITES
M. Chérèque est aussi intervenu lors d'une session de formation au Centre d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Cemea), à Bergevin (Pointe-à-Pitre). Cet organisme est en charge de la formation civique et citoyenne théorique labellisée par la Direction de la jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DJSCS). Il s'est également rendu à la Maison de la mangrove (aux Abymes), où la Fédération des oeuvres laïques de la Guadeloupe (Folg) permet à des jeunes du service civique d'accueillir des élèves de CP pour une matinée d'information sur la protection de l'environnement et plus particulièrement de la préservation de la mangrove. Puis, c'est sur la place de la mairie de Pointe-à-Pitre que le rendez-vous de M. Chérèque était pris avec les jeunes de la maison de quartier des Lauriers, pour une marche éco-citoyenne dans la ville, afin de sensibiliser la population à une responsabilité citoyenne sur l’environnement.

A noter aussi cette rencontre à la maison de quartier de Budan, à Baie-Mahault, où les jeunes du service civique de la commune ont pu présenter une série d'animations visant à resserrer le lien intergénérationnel et combattre l'isolement des aînés. Enfin, au RSMA, à Baie-Mahault, deux cours de soutien scolaire ont été donnés à des jeunes du Régiment par des effectifs du service civique, en présence de M. Chérèque. Avec ces cours de soutien, les jeunes du service civique contribuent ainsi à « l'éducation pour tous ». Ils permettent aux jeunes du RSMA de bénéficier de savoirs nécessaires pour une meilleure intégration dans le monde de l'emploi...

DANS LES QUARTIERS SENSIBLES
Rappelons qu'en Guadeloupe, c'est le préfet qui est le délégué territorial de l’Agence du service civique, et la directrice de la DJSCS, la déléguée territoriale adjointe. Ils ont impulsé leur action prioritairement vers les jeunes issus des quartiers sensibles. L’implantation des organismes agréés est identique à celle constatée depuis le démarrage du dispositif. Elle est répartie assez uniformément sur l’ensemble du territoire guadeloupéen et de ses îles, avec cependant une légère prédominance d’organismes agréés sur la Grande-Terre et plus particulièrement sur la région de Baie-Mahault/Pointe-à-Pitre/Les Abymes où de multiples associations ont leur siège social et/ou y sont implantées.

Les missions proposées aux jeunes Guadeloupéens l’ont été dans de multiples domaines, notamment dans le secteur de la santé, l’éducation pour tous, la culture et loisirs avec un accent en direction du tourisme, le sport, l’environnement et la solidarité avec une prédominance vers le lien intergénérationnel et les personnes âgées.


Lég.
La matinée passée sur le campus du Camp Jacob, à Saint-Claude, aura été l'un des temps forts de la visite de M. Chérèque (au centre avec le préfet).

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher