Politique

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 176

mardi, 06 mars 2018 19:43

Élus et usagers de l’eau globalement satisfaits des mesures du gouvernement

De droite à gauche, Victoire Jasmin, Sylvie Gustave dit Duflo, Nicole Erdan, Eric Maire, Sébastien Lecornu, Claudine Bajazet, Annick Girardin, Guy Losbar, Maryse Etzol, Jocelyn Sapotille, Marcel Sigiscar, Jacques Anselme De droite à gauche, Victoire Jasmin, Sylvie Gustave dit Duflo, Nicole Erdan, Eric Maire, Sébastien Lecornu, Claudine Bajazet, Annick Girardin, Guy Losbar, Maryse Etzol, Jocelyn Sapotille, Marcel Sigiscar, Jacques Anselme

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, et le secrétaire d’État à la Transition écologique, Sébastien Lecornu, étaient en visite ministérielle en Guadeloupe en ce début mars 2018. Ils ont présidé une réunion sur la crise de l’eau sur le territoire. A cette occasion, les ministres ont reçu les élus de l’archipel (parlementaires, présidents d’agglomérations, maires, etc.) ainsi que des représentant d’usagers. Tous ont accueilli volontiers l’aide de l’État dans ce dossier (lire notre article). Cependant, difficiles pour certains d’enfouir de vieilles querelles.

 

Les ministres, accompagnés d’Éric Maire préfet de Guadeloupe, ont assisté quelque peu médusés au tour de table qui a suivit leurs prises de parole. Après les déclarations de Guy Losbar, 1er vice-président de la Région, représentant Ary Chalus en déplacement au salon de l’Agriculture, et de Josette Borel-Lincertin, présidente du département ; il n’a pas fallu longtemps pour que Germain Paran, président du Comité pour l’eau, prenne le micro et parle au nom des usagers. Il appelle le gouvernement et les élus à ne plus poursuivre en justice les usagers qui, par la force des choses, ne payent plus l’eau.

Sébastien Lecornu a répondu face à la presse sur les factures et les compteurs. Pour le secrétaire d’État, il faut payer ses factures d’eau.

D’autres représentants d’usagers étaient présents, comme Baillif environnement, par la voix de Flavie Danois, qui s’en est pris directement aux élus de Guadeloupe présents dans la salle qui selon elle « donne des conseils au gouvernement et qui veulent gérer » le pilotage de l’eau (c’était une demande d’Éric Jalton, président de Cap’Excellence, lors du tour de table).

Enfin troisième et dernier représentant des usagers à avoir pris la parole, Harry Olivier du Collectif Citoyen Guadeloupe qui a ressorti un vieux serpent de mer. Harry Olivier a fait appel au gouvernement pour la mise en place d’une gouvernance mixte unique de l’eau.

Ce à quoi Laurent Bernier, Président du SIAEAG, a répondu « qu’une gouvernance unique ne va jamais rien régler. » Ajoutant même « je ne veux pas que l’on fasse porter toutes les responsabilités à ceux qui ont pris la responsabilité de gérer le dossier de l’eau quand dans deux ou trois ans il y aura des problèmes d’eau. »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher