Culture

lundi, 27 avril 2015 07:38

Mémorial ACTe : le CIPN boudera l'inauguration

Le 10 mai prochain, le Président de la République, François Hollande, procédera à l'inauguration du Mémorial ACTe, en présence de nombreuses autres personnalités politiques nationales et internationales, dont des ministres, parlementaires et chefs d'Etat. Mais l'inauguration de ce Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage se fera sans le Comité international des peuples noirs (CIPN) qui, rappelons-le, est à l'origine de ce projet qu'il a porté seul, avant que le conseil régional de la Guadeloupe n'ait décidé de le concrétiser et de le financer.

Motif du désistement du CIPN : exiger que François Hollande demande pardon au nom du peuple français lors de sa présence en Guadeloupe. « Ce mémorial est un hommage posthume rendu aux millions d’êtres déportés, réduits en esclavage. On ne peut pas passer à la réconciliation s’il n’y a pas eu de réparations », indique Jacqueline Jacqueray, présidente du CIPN, qui salue cependant « l'œuvre fondamentale aux plans architectural, symbolique et économique qui rayonnera sur toute la Guadeloupe ». Un courrier a été envoyé au Président de la République par laquelle les raisons sont clairement expliquées.

Le CIPN se réserve tout de même le droit de participer seulement à « l’inauguration populaire » du monument.

Lég.
Le Mémorial ACTe, c'est ce lieu dédié à la mémoire collective de l'esclavage et de la traite, ouvert sur le monde contemporain.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher