Culture

mercredi, 01 avril 2015 05:21

La Fête du crabe a 23 ans ! La ville de Morne-à-l'Eau fête l'évènement

La ville de Morne-à-l'Eau s'apprête à vivre, le week-end prochain, au rythme du crustacé le plus apprécié en cette période.

L'Union pour le développement de Morne-à-l'Eau et l'Association pour la protection et le développement du crabe et des autres ressources de la mangrove, organisatrices de la Fête du crabe, remettent cela le week-end prochain, pour les 23 ans de l'opération. De 1000 repas servis lors de la 1ère édition, à 25 000 visiteurs l’an dernier, on peut dire que la manifestation a su se faire une popularité au fil des ans. Mieux, les organisateurs ont su faire du crabe une star, à l'occasion du week-end pascal où il est de tradition de consommer le crabe.



Evènement phare du calendrier guadeloupéen, la Fête du crabe a su, au fil des années, s’imposer comme une manifestation d’une richesse culturelle, sociale et éducative inestimable. Plus que jamais, cette Fête du crabe est devenue une signature de l'identité mornalienne. Une estampe qui contraint les organisateurs et les habitants — plus que d'autres — à militer pour la protection du crabe et de la mangrove, pour la mise en valeur des ressources aquacoles de la mangrove, etc.

Une dynamique intercommunale est amorcée
Cette 23e édition, placée sous la thématique « Crabes et mangroves en Caraïbe », confirme la dynamique intercommunale amorcée l’an dernier, avec la reconduite du rallye-découverte. La tendance s’accentue cette année avec la délocalisation du concours culinaire —  le fameux « Bòkò d’or » — sur le territoire de Petit-Canal. Cette belle initiative est un fil supplémentaire aux liens tissés entre les populations et les communes de la Communauté d’agglomération du nord Grande-Terre.

Mais l’édition 2015 de la Fête du crabe ne se résumera pas à ce rallye. Au programme également : une table ronde sur « les expériences de valorisation de la mangrove en Caraïbe », une autre sur « La place de la mangrove, de l’environnement et du crabe dans la littérature caribéenne », une conférence sur Le crabe dans les usages et dans l’imaginaire des Guadeloupéens, une exposition sur les crabes et mangroves de Guadeloupe, un concours photos ouvert aux amateurs sur les belles images de crabes et mangroves de Guadeloupe et de la Caraïbe, la 7e édition d’un concours d’écritures ouvert aux lycéens et collégiens de la Guadeloupe, un concours de recettes culinaires à base de crabes, ainsi que des intermèdes de musique traditionnelle avec des groupes de Porto-Rico, Sainte-Lucie, Dominique, Martinique.

« Cet événement poursuit trois objectifs, fait observer le coordinateur, Franck Garain : le développement économique à travers la promotion de l’art culinaire autour du crabe de terre ; les échanges touristiques ; et la protection de l’environnement. » Outre le côté culinaire de cette manifestation, c’est l’occasion de sensibiliser les petits comme les grands sur la préservation de ce crustacé et de son écosystème qui, au fil du temps, devient de plus en plus perturbé et vulnérable.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

La femme Niiuka

Publié le: septembre 03, 2018

Cannibaliser le monde

Publié le: septembre 03, 2018

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher