La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, et le secrétaire d’État à la Transition écologique, Sébastien Lecornu, étaient en visite ministérielle en Guadeloupe en ce début mars 2018. Ils ont présidé une réunion sur la crise de l’eau sur le territoire. A cette occasion, les ministres ont reçu les élus de l’archipel (parlementaires, présidents d’agglomérations, maires, etc.) ainsi que des représentant d’usagers. Tous ont accueilli volontiers l’aide de l’État dans ce dossier (lire notre article). Cependant, difficiles pour certains d’enfouir de vieilles querelles.

Publié dans Politique

Le secrétaire d’Etat à la Transition écologique et la Ministre des Outre-mer sont arrivés au début du mois de mars 208 sur les terres guadeloupéennes pour annoncer des mesures concrètes pour sortir de la crise de l’eau. Voulant “forcer” les choses (lire notre article), ils se sont heurtés à l’ancienne Ministre.

Publié dans Politique

De visite en Guadeloupe, la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin, et le secrétaire d’État à la transition écologique, Sébastien Lecornu, ont présidé une réunion sur l’eau le 3 mars 2018, en Préfecture de Basse-Terre. Etaient présents les élus (parlementaires, présidents d’agglomération, maires, etc.) ainsi que des représentants des usagers de l’eau. Plusieurs mesures ont été annoncées par le gouvernement.

Publié dans Politique
mercredi, 27 février 2013 17:42

L’eau, une valeur sacrée

A Mayotte, la gérer relève autant du défi économique que culturel.

Mayotte comme toutes les îles volcaniques dispose d’un accès limité à l’eau. Dans le temps longtemps, le puits était l’eau que l’on buvait, et la rivière l’eau que l’on utilisait pour les activités domestiques ou sacrées.
La départementalisation qui porte l’obligation de l’accès à l’eau potable pour tous,  la modernisation, l’explosion démographique changent la donne. Il faut plus d’eau et il faut la protéger. Même si Mayotte est la moins gourmande des Pays et territoires d’Outre-mer : de 100 à 110 litres par jour et par habitant, contre 140 en Guyane, 180 aux Antilles et 200 à la Réunion , elle a déjà vécu la pénurie de 1997 ou la sécheresse de 2010 qui a failli tourner à l’émeute.

Publié dans Dossier Mayotte

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rechercher