Politique

lundi, 11 février 2019 04:14

« Croire en la Guadeloupe » ou l’art de faire du neuf avec du vieux

Luc Adémar, président de Croire en la Guadeloupe. Luc Adémar, président de Croire en la Guadeloupe.

Croire en la Guadeloupe, c’est le nom du nouveau parti politique qui a été porté sur les fonts baptismaux ce dimanche à Gourbeyre. Ce mouvement qui se dit d’ouverture apparaît tout de même très proche de la droite quand on regarde sa composition et ses leaders.

La salle polyvalente du Comité des œuvres sociales hospitalières (CGOSH), à Gourbeyre, est bien garnie en ce dimanche matin 10 février 2019.  Une centaine de personnes est présente pour assister à la présentation officielle du dernier né de l’échiquier politique guadeloupéen : Croire en la Guadeloupe. Ce nom de parti sonne comme un slogan, un désir d’avoir foi en l’avenir. Et pour aller vers cet avenir, c’est à un ancien qu’on a fait appel. Son président est, en effet, Luc Adémar, 73 ans, maire de Gourbeyre depuis 23 ans, après avoir succédé en 1995 à son mentor Lucette Michaux-Chevry, qui vient de quitter la présidence de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe, à 90 ans. 

UN DYNOSAURE COMME SOUTIEN

 

IMG_7016.JPGJoël Beaugendre, le maire de Capesterre Belle-Eau, est arrivé tardivement mais était bien là. Il dit avoir « retrouvé sa famille politique »

Luc Adémar est épaulé par une porte-parole qui ne manque pas de dynamisme et d’énergie pour chauffer la salle, malgré sa belle chevelure blanche et ses 63 ans.  Adjointe au maire de Morne-à-l’Eau, elle n’est vraiment pas une débutante en politique. À leurs côtés, des membres d’un conseil d’administration et des référents communaux, qui ne découvrent pas non plus la politique. En tout cas les jeunes loups se font rares dans ce groupe. Qu’importe ! Il faut bien de l’expérience pour sortir la Guadeloupe du marasme dans lequel elle se trouve. Il faut aussi du soutien. Croire en la Guadeloupe a trouvé celui de Joël Beaugendre, 69 ans, maire de Capesterre Belle-Eau,  depuis 23 ans.

PRESQUE TOUT À DROITE 

CROIRE.jpg

Le conseil d'administration du parti. De gauche à droite : Mme Takour-Mardivirin, Mme Makaïa-Zénon, M. Farashmane, Mme Trobo-Thomaseau, M.Cazimir,  M. Adémar, M.Martial, M. Carvigan, M.Bernard, M. Oujagir et M. Uneau. On constate que la parité n'est pas respectée, mais ce n'est pas une obligation en pareille circonstance.

Avec Luc Adémar (président) pour conduire cette équipe Marie-Eugène Trobo-Thomaseau (vice-présidente), Claude Cazimir (administrateur général), Roméo Martial (trésorier), Patrick Bernard (chargé des technologies de l’information et de la communication) et les référents Alain Carvigan (Le Gosier), Pierre Uneau (Sainte-Rose), Ketty Robert épouse Takour-Mardivirin (Petit-Canal), Jean Farashmane et Gaëtan Oujagir (Sainte-Anne) il est possible peut-être parler de parti d’ouverture, mais il faut bien admettre cette ouverture est fortement tournée vers le côté droit de l’échiquier politique. Ce rendez-vous de dimanche n’était qu’une première étape du plan de communication de ce parti puisque trois séminaires sont programmés en mars, avril et mai, avant la convention prévue le 23 juin. C’est à cette date que les cartes d’adhérents seront remises pour ceux qui auront payé leurs cotisations (30 € et un tarif réduit de 15 € pour les personnes à revenus modestes) et rempli leur bulletin d’adhésion.

IMG_6996 - copie.jpg

Les membres et sympathisants étaient une centaine environ.

 

Media

/Users/marcelgervelas/Desktop/Video 2019-02-10 at 14.46.37.mp4

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher