Culture

vendredi, 27 avril 2018 20:54

Voile Traditionnelle : Une bataille acharnée

Hugo Thélier et son équipage du Rafale II foncent vers la victoire de la 3ème manche. Hugo Thélier et son équipage du Rafale II foncent vers la victoire de la 3ème manche.

5 manches en 2 week-ends, le championnat de Guadeloupe de Voile Traditionnelle a pris un sacré coup d’accélérateur. Traditionnellement étalé sur 4 mois, ce championnat nouvelle formule voulu par la plupart des patrons de canots, a montré toute ses promesses avec des bateaux à portée de vue et des courses très nerveuses. C’est vers cela désormais que les patrons de canots veulent tendre. Terminé les grandes courses qui partent des Saintes pour arriver à Sainte-Anne où l’on voit les bateaux soit au départ soit à l’arrivée. Maintenant la voile traditionnelle est devenue une vraie “course de motos” avec des dépassements constants et de vraies bagarres lors du passage aux bouées.

Carl Chipotel a pris le meilleur sur Jean Forbin au passage de la bouée Nagapin

Vainqueur de deux manches sur 5, Hugo Thélier (Sopimat Orange) est le champion de Guadeloupe de voile traditionnelle. Il devance Nicolas Perriet (Xeria) qui était à égalité de points mais qui a gagné moins d’étapes. 1er au général au départ de la dernière manche, Hugo Thélier s’est retrouvé coincé en milieu de course et a vu son concurrent direct, Nicolas Perriet partir loin devant. Claude Thélier, lui, a fait une dernière course admirable, il est arrivé à maîtriser le bateau du rival de son neveu. A la dernière bouée avant l’arrivée finale, Xeria est concentré sur Claude Thélier afin de le rattraper, en longeant les côtes. Sans voir que Colimat avait fait la course au large et fond sur eux. Colimat passe devant Xeria à la bouée Arawak et file prendre la deuxième place en privant Nicolat Perriet du titre de champion de Guadeloupe.

Ce championnat analysé par le vainqueur, Hugo Thélier.

Cette partie mécanique a causé bien des soucis à Carl Chipotel, annoncé comme un des favoris et participant à la prochaine route du Rhum. Lors de la 3ème étape de samedi, le pompier des Abymes n’a pas réussi à éteindre le feu sur son bateau lors d’une bataille épique avec Marc Forbin à l’approche de l’ilet Gosier. « C’est à ce moment-là que l’on a commencé à être en difficulté car on a cassé une pièce maîtresse qui maintient le mât. On a essayé de le réparer sur l’eau mais ce n’est jamais simple, donc on a préféré la sagesse. » Le patron du canot GRC termine 8ème du classement général, peut-être que Carl Chipotel est déjà concentré sur la Route du Rhum.

La bataille épique entre Marc Forbin et Carl Chipotel à la sortie du plan d’eau de la Datcha (Gosier)

Quant au nouveau canot sur le circuit, “l’Aigle des mers”, bateau sponsorisé par l’hôtel Arawak, partenaire de l’évènement ; il a fait belle figure, puisqu’il termine à la 5ème place au général grâce à une superbe dernière manche.  Julien Citadelle et ses coéquipiers sont juste derrière les cadors que sont Hugo Thélier, Nicolas Perriet, et les Forbin : Marc et Jean. Le baptême du bateau le samedi matin avant la course leur a sûrement porté chance.

Madame Sainte-Luce, une des propriétaires de l'Hôtel Arawak, baptisant le bateau éponyme ainsi que son équipage.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Sargasses Express Tour

Publié le: juin 14, 2018

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher