Économie

jeudi, 04 juin 2015 07:00

Un Comité régional de l’emploi et de l’orientation professionnelle

La première réunion du Crefop a été co-présidée, le 1er juin, par le préfet de région, Jacques Billant et la vice-présidente de la Région, Justine Bénin.

Le Crefop, retenez ce nouveau sigle dans le paysage de l'emploi et de formation. C'est le Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (Crefop). Une instance qui vise à rapprocher l’offre et la demande d’emploi, pour améliorer la cohérence entre l’orientation, la formation, et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Sa principale mission : assurer la coordination entre les acteurs des politiques d’orientation, de formation professionnelle et d’emploi et la cohérence des programmes de formation dans la région.

C'est la première fois qu'un tel cadre partenarial est mis en place. Si cette instance n'a pas vocation à se substituer aux responsabilités de chacun de ses composantes, il propose d'avantage de concertation entre les différents acteurs. Et c'est bien ce qui évolue... Représentants de l’État et du conseil régional, des organisations professionnelles d’employeurs interprofessionnelles et multi-professionnelles,desorganisations professionnelles de salariés représentatives au niveau national et interprofessionnel, travailleront désormais de manière coordonnée sous l’autorité du préfet de région et du président du conseil régional.

D'AVANTAGE DE CONCERTATION
Consulté et informé sur les questions relevant de ses larges compétences, chargé de fonctions de diagnostic, le Crefop, par l’intermédiaire de son bureau, œuvre à la définition d’une stratégie régionale concertée en matière d’orientation professionnelle, de développement de l’alternance et de formation professionnelle des salariés et des demandeurs d’emploi. C'est la déclinaison régionale du Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (CNEFOP).
Chaque année, il établira un bilan régional des actions financées au titre de l’emploi de la formation et de l’orientation professionnelle. Il donnera un avis avant leur adoption ou leur conclusion sur : la carte régionale des formations professionnelles ; les programmes relevant du service public régional de formation professionnelle ; et le cahier des charges fixant les normes au service public de l’orientation professionnelle.
En Guadeloupe, il doit de plus émettre un avis sur la charte ou le plan de prévention de lutte contre l’illettrisme et sur les activités dédiées à la mobilité.

En photo : La première réunion du Crefop a été co-présidée par le préfet de région et la vice-présidente de la Région.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher