Culture

jeudi, 29 novembre 2018 10:50

Mounia, femme « couleurs-bonheur »

Mounia, une femme au grand cœur. Mounia, une femme au grand cœur. ©Migail Montlouis-Félicité

Égérie de la maison Yves Saint-Laurent pendant plusieurs années, l’ancien mannequin, Mounia Orosemane a, au fil du temps, développé sa passion pour les arts, aussi bien la musique aux côtés de feu son compagnon, Jeff Joseph, que la peinture. C’est cette facette de son talent qu’elle met au service des enfants défavorisés en Martinique et en Haïti, où elle a créé l’orphelinat Mounia. À partir de ce vendredi 30 novembre 2018 et jusqu’au mercredi 12 décembre, elle présentera ses tableaux, à l’hôtel Bakoua, à Trois-Ilets, en Martinique. Cette exposition servira à son orphelinat pour donner du bonheur à ses petits pensionnaires.

De son métier d’hier à celui d’aujourd’hui, ce sont les couleurs qui forgent les émotions de Mounia Orosemane. Même si l’ancienne vedette du célébrissime Yves-Saint-Laurent, a porté souvent le noir et blanc du smoking haute couture, ce sont encore les couleurs de la vie qui la stimulent. Sa peinture commencée depuis des décennies reflète véritablement sa personnalité multiple. Celle qui aime peindre au soleil couchant, dans son atelier niché sur les hauteurs de Fort-de-France, à l’orée d’un jardin rempli de natures diverses, a transcrit pour cette nouvelle collection, ce qui définit, selon elle, l’extrême bonheur.

L’EXTRÊME BONHEUR PASSE PAR LA CULTURE
C’est cet extrême bonheur qu’elle s’est engagée à porter aux enfants de la Martinique, à « ses » enfants d’Haïti qu’elle accompagne depuis la création de l’orphelinat Étoile de Mounia pour l'amour des enfants, à Bon Repos, non loin de Port-au-Prince. Selon Mounia, l’extrême bonheur, pour bon nombre d’enfants, passe par la culture. C’est pour cette raison qu’elle crée régulièrement afin de leur favoriser le quotidien. Entre musique et peinture, quelques défilés encore, la Dame de la Martinique consacre une partie de sa vie à œuvrer pour les filles et garçons qui grandissent dans un milieu défavorisé. 

UN GESTE DE GÉNÉROSITÉ
Les différents bénéfices de ses engagements personnels et professionnels sont versés en grande partie à ces orphelins d’Haïti qu’elle voit grandir, qu’elle visite régulièrement et avec lesquels elle passe chaque Noël. Autour de Mounia Orosemane, une équipe de professeurs et d’éducateurs permettent de recevoir une centaine d’enfants dont certains sont hébergés à l’orphelinat. Si vous souhaitez l’accompagner dans sa généreuse mission vous pouvez faire un don sur le site de l’orphelinat.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rejoignez-nous sur Facebook

Recevez les actus par email

Recevez par mail les dernières infos publiées sur OUTREMER LE MAG'

Rechercher