La visite de la Ministre des Outre-mer en pleine crise Mahoraise fut une expédition de haut vol. Chahutée, huée, délégitimisée, Annick Girardin a dû faire face à une intersyndicale remontée et une population mahoraise à bout. La ministre a cru calmer les esprits avec un “accord de principe” trouvé avec l’intersyndicale, mais cette dernière n’est pas entièrement satisfaite des engagements de l’Etat.

Publié dans Politique

La ministre des Outre-mer, George PAU-LANGEVIN, a présidé, jeudi à l’Hôtel MONTMORIN, la cérémonie de remise des prix aux six lauréats outre-mer du concours « Lance ton business – DOM Création » initié par l’Union des couveuses d’entreprises avec le soutien du ministère des Outre-mer et de l’Union européenne.

Un lauréat par territoire a été sélectionné par les membres de l’Union des couveuses d’entreprises de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de Nouvelle-Calédonie et de La Réunion. Ce concours permet de valoriser le parcours de jeunes des Outre-mer, parfois très éloignés de l’emploi, qui ont fait le choix de la création d’entreprise pour construire leur avenir.

Publié dans Politique

Au cours d’un récent voyage dans l’océan indien, j’ai rencontré de très nombreux dirigeants d’entreprises de la Réunion et de Maurice, notamment les dirigeants opérationnels des bouquets satellites de télévision. « Depuis que Mayotte a été départementalisé, disent-ils unanimement, nos abonnements à Mayotte ont explosé ». Le pouvoir d’achat d’une partie de la population artificiellement dopé par les transferts de revenus a produit un effet important sur le volume de la demande. Le marché est plus solvable qu’il ne l’était.

Publié dans Dossier Mayotte
mercredi, 27 février 2013 17:42

L’eau, une valeur sacrée

A Mayotte, la gérer relève autant du défi économique que culturel.

Mayotte comme toutes les îles volcaniques dispose d’un accès limité à l’eau. Dans le temps longtemps, le puits était l’eau que l’on buvait, et la rivière l’eau que l’on utilisait pour les activités domestiques ou sacrées.
La départementalisation qui porte l’obligation de l’accès à l’eau potable pour tous,  la modernisation, l’explosion démographique changent la donne. Il faut plus d’eau et il faut la protéger. Même si Mayotte est la moins gourmande des Pays et territoires d’Outre-mer : de 100 à 110 litres par jour et par habitant, contre 140 en Guyane, 180 aux Antilles et 200 à la Réunion , elle a déjà vécu la pénurie de 1997 ou la sécheresse de 2010 qui a failli tourner à l’émeute.

Publié dans Dossier Mayotte
mercredi, 27 février 2013 17:44

Mayotte, pôle Européen de l'aquaculture

Au Moyen-âge, l’Eglise catholique invitait ses fidèles à faire abstinence. Abstinence de viande, au profit de protéines provenant des œufs et surtout du poisson. C’était le début de la ruée vers Terre Neuve et Saint Pierre et Miquelon. C’était l’origine du succès de la morue, poisson des mers froides, consommée au Sud de l’Europe, puis diffusée autour du monde par « ce peuple de navigateurs catholiques que sont les portugais », comme l’écrit Jean-Robert Pitte dans Le Monde des Religions.

Publié dans Dossier Mayotte

Partenaires

CANGT NORD GRANDE TERRE
CAP EXCELLENCE

Derniers articles

Les + lus

Rechercher